5 meilleures méthodes pour prévenir le cancer du poumon

Les 5 meilleures méthodes de prévention du cancer du poumon
5/5 - (1 vote)

Quelles sont les 5 méthodes de prévention du cancer du poumon en France ?

Occupant la troisième place du podium des cancers les plus fréquents en France, le cancer du poumon est la première cause de mortalité en raison de ses faibles chances de guérison. Cependant, il existe des mesures préventives contre cette pathologie aux multiples facteurs, autant pour les hommes que pour les femmes. Voyons lesquelles dans cet article santé. Si vous souhaitez arrêter de fumer par la lasérothérapie, vous pouvez faire une demande sur ce site : https://www.stop-tabac.com

Ne pas fumer, meilleure méthode de prévention

Cela semble tomber sous le sens, mais il est toutefois indispensable de rappeler que le meilleur moyen de se tenir à l’écart des cancers du poumon liés au tabagisme est avant tout de ne jamais commencer à fumer ! Il constitue le principal facteur de risque de cette pathologie. En effet, presque 90% des cancers du poumon sont liés à la consommation de tabac. Il n’est jamais trop tard pour réduire ou arrêter sa consommation de tabac, même si fumer fait partie de votre quotidien depuis de nombreuses années ! Selon plusieurs études, le risque de contracter un cancer du poumon est réduit de moitié 5 ans après la date de sevrage du tabac et il devient équivalent à celui d’une personne non-fumeuse au bout de 15 ans. De quoi motiver les plus accros à la nicotine à prendre soin de leur santé et se tenir à l’écart des cellules cancéreuses. Pour votre entourage et vos poumons, il est temps de se lancer dans votre projet de sevrage ; une aide peut vous être apportée par médecin, infirmier et autres professionnels médicaux notamment par le biais du « dispositif d’accompagnement à l’arrêt du tabac » propulsée par le Gouvernement. N’hésitez pas à consulter le site https://www.tabac-info-service.fr/

Fuir le tabagisme passif, facteur responsable de la maladie cancéreuse

Avec près de 15 millions de fumeurs en France, le tabagisme passif est également l’un des facteurs de risques des cancers du poumon. Même si la fumée n’est pas inhalée par l’absorption directe de tabac, fumer passivement augmente de près de 30% le risque de développer un cancer des poumons sans oublier les maladies cardiaques et des voies respiratoires. Le plus important est de se tenir à distance des fumeurs dans votre entourage, que ce soit à votre domicile ou sur votre lieu de travail. Pensez également à aérer chaque pièce de vie, y compris la vie professionnelle, en particulier celle(s) dont l’exposition à la fumée de cigarette est fréquente. Avoir pour projet d’arrêter de fumer ou de limiter l’absorption de fumée pour vos poumons est accessible à tous.

S’éloigner des radiations de radon

Le radon est un gaz radioactif inodore et incolore, responsable de 10% des cas de cancer du poumon en France ; il occupe la place de facteur n°2 derrière le tabagisme. Le radon, reconnu comme agent cancérigène, est présent à l’intérieur des espaces clos, dont nos logements et pénètre par nos voies respiratoires. On le retrouve principalement dans les régions granitiques telles que la Corse, le Massif Central ou les Vosges. Des organismes peuvent proposer une étude de votre logement pour mesure le taux de radon intérieur. Pour plus d’informations, veuillez consulter la carte du potentiel radon établi par l’IRSN sur www.irsn.fr.  

Une hygiène de vie équilibrée

En France, nous connaissons tout le slogan : « Pour votre santé, mangez au moins cinq fruits et légumes par jour ». Et pour cause, manger de façon équilibrée est un excellent moyen de prévention en matière de santé. Une alimentation riche en légumes verts (brocoli, chou frisé, etc.), en épices (curcuma, gingembre, ail) ainsi qu’en agrumes (orange, pamplemousse, citron) permet de régénérer nos cellules, de booster notre système immunitaire et ainsi de prévenir le risque d’apparition de maladies graves tels que les cancers comme celui du poumon.

Outre l’alimentation, il est primordial de consacrer 30 minutes de sa journée à une activité sportive. L’exercice physique entretient la masse musculaire, libère des hormones aux nombreux bienfaits et stimule les cellules de notre organisme à se défendre contre des facteurs extérieurs néfastes. Le sport est un excellent exercice autant pour le corps, que pour la tête. Selon des études, sa pratique améliore notre qualité de vie et réduit de plus de 70% le risque de contracter un cancer !

Le dépistage, méthode clé d’une prévention réussie

Le dépistage est recommandé en cas de doute sur son état de santé : toux persistante, douleur thoracique ou douleur inexpliquée au poumon/thorax. Dans ce cas, il est primordial d’en parler à votre médecin qui saura vous conseiller dans les démarches à suivre et les examens à engager. Un diagnostic précoce améliore le pronostic, éloigne le risque de décès et augmente les chances de stabiliser le cancer du poumon.  

Une radiographie du thorax ou un scanner thoracique sont des examens envisageables même si ce dernier est responsable de « faux positifs », c’est-à-dire d’anomalies détectées qui se trouvent être non-cancéreuses par la suite dans la majorité des cas. La fibroscopie bronchique est l’examen prioritaire à réaliser lors d’un dépistage pour diagnostiquer le cancer pulmonaire. 

Même si les progrès scientifiques nous permettent aujourd’hui de ralentir le cancer du poumon par des traitements comme la chimiothérapie ou la chirurgie, il est essentiel de poursuivre le projet de méthodes préventives en santé auprès de la population. Se tenir à l’écart des facteurs de risque de cette maladie mortelle augmente la probabilité de ne pas la contracter. Si le diagnostic est établi à un stade précoce, le risque de décès est diminué, l’espérance de vie peut être allongée de quelques années votre qualité de vie sera meilleure. Comme le dit ce vieil adage, « Mieux vaut prévenir que guérir !« .

Lire aussi :

Tom Vivant

Bonjour, je m'appelle Tom et je suis médecin généraliste. Passionné depuis mon enfance par la santé et tous son ensemble. J'ai crée se site pour vous partagez mon expérience, mes conseils et mes avis. Bonne journée.

Articles recommandés