Ma thérapie bien-être, beauté, forme

Je vais perdre mes cheveux : j’anticipe

Mai 2009, écrit par BRIGITTE

 Je sais que cela va arriver, je n’y échapperai pas… Je trouve la meilleure solution pour moi.

J’ai choisi de porter une perruque : il fallait qu’elle corresponde à ma personnalité. Je me suis rendue dans un centre spécialisé et le coiffeur m’a très bien conseillé. Il a mémorisé mon visage ainsi que la coupe que j’avais, et a fait de multiples essayages (bonne couleur, bonne longueur … etc…). Sur ses conseils, il m’a semblé judicieux de raccourcir ma coupe avant de perdre mes cheveux.

Dès lors qu’ils ont commencé à tomber (j’en ai mouillé des mouchoirs…), je me suis vite rendue chez le coiffeur afin d’exorciser la peur de me voir chauve : je voulais qu’il me place vite ma « nouvelle tête ». Ce professionnel m’a redonné confiance en la recoupant légèrement, en l’accessoirisant … Ainsi j’ai pu me retrouver « comme avant » et même mieux ! Le brushing était parfait et j’étais sûre  qu’il tiendrait comme cela tout le temps !

Je suis rentrée chez moi, j’ai appelé mon fils pour qu’il me fasse un petit câlin, j’en avais vraiment besoin… Il m’a fait un gros câlin, sans même s’apercevoir que j’avais une perruque. Pour moi, c’était gagné…

Finalement, je me suis très vite habituée à porter une perruque ; elle faisait même partie intégrante de moi, je la plaçais de plus en plus facilement, je me trouvais même coquette en y ajoutant des pinces, des bandeaux. De temps en temps, j’alternais entre turbans et perruque.

 Morale de l’histoire : le fait d’anticiper m’a permis de mieux vivre la perte des cheveux. Le choix d’une perruque adaptée m’a aidée à me sentir belle pendant toute la durée du traitement.

Discussion

8 comments for “Je vais perdre mes cheveux : j’anticipe”

Post a comment