Tout savoir sur les ostéopathes et les kinésithérapeutes !

ostéopathe ostéopathie kiné
5/5 - (1 vote)

Ostéopathe et kinésithérapeute : quelle différence ?

Il n’est pas toujours évident de savoir distinguer un ostéopathe d’un kinésithérapeute. Car là on parle de deux spécialités différentes même si leurs professions se basent sur des techniques manuelles. Au fait, quelle est la différence entre un kinésithérapeute et un ostéopathe ? Comment passer de l’un à l’autre ? Quel rôle pour un ostéopathe et comment savoir si c’est le bon ? Dans cet article, on répond à toutes les questions qui vous taraudent. Si vous chercher des astuces d’osthéopathie, cliquer ici

La kinésithérapie cible directement la zone douloureuse ou traumatisée tandis que l’ostéopathe concerne plutôt le corps humain dans sa totalité. De plus, la prescription d’un médecin généraliste est nécessaire pour consulter un kinésithérapeute. Ce qui n’est pas le cas pour la consultation d’un ostéopathe. Contrairement à l’ostéopathe, la kinésithérapie est prise en charge par l’assurance maladie. Celle-ci se fait avec ou sans appareillage et sur plusieurs séances de rééducation. Par contre, l’ostéopathe s’effectue d’une manière ponctuelle pour un traitement plus léger. Ses séances ne font pas l’objet du remboursement de la sécurité sociale.

ostéopathe ostéopathie kiné

Comment passer de kinésithérapeute à ostéopathe ?

La formation de l’ostéopathe est différente par rapport à celle du kinésithérapeute. Cela dit, être les deux à la fois est toujours possible. Un kinésithérapeute peut ajouter une corde à son arc en devenant ostéopathe. Pour ce faire, celui-ci doit intégrer une école d’ostéopathie. D’ailleurs, certains établissements proposent des cours spécialement dédiés à ce professionnel de santé.

Lire aussi :  Comment j'ai guéri d'un cancer du foie ?

Quel est le rôle de l’ostéopathe ?

L’ostéopathe est avant tout un spécialiste qui maîtrise les techniques de manipulation sur le corps humain. Il a pour but de soulager les douleurs et les troubles fonctionnels. Également, il intervient sur les troubles cardiovasculaires, digestifs, génito-urinaires, neurologiques, oto-rhino-laryngologique ou pulmonaire. Après avoir examiné la posture du patient, il utilise une palpation fine pour déceler les causes des douleurs. De ce fait, il fait des manipulations manuelles pour rétablir l’équilibre du corps.

Comment savoir le bon ostéopathe ?

Un bon ostéopathe interroge le patient sur ses antécédents (médical, chirurgical, traumatique…). De même, il doit examiner son corps minutieusement en palpant ses différentes zones. Ainsi, il peut identifier les causes de la lombalgie afin de la soigner efficacement. Il doit primordialement être doté d’un diplôme en ayant suivi une formation de 5 ans dans une école agréée.

Tom V.

Salut, je m'appelle Tom, et je suis un voyageur de la vie. Mon parcours a pris un tournant inattendu lorsque le cancer a frappé à ma porte. Au lieu de me laisser submerger par la peur, j'ai décidé de transformer cette épreuve en une aventure de résilience et de redécouverte. Sur ce blog, je partage mes pensées les plus intimes, mes triomphes et mes défis post-cancer. Chaque mot que vous lisez ici est une invitation à explorer la beauté de la vie après la tempête. Rejoignez-moi dans ce voyage, car ensemble, nous pouvons trouver l'espoir et la force au cœur de l'adversité.

Articles recommandés