chimio

Ce tag est associ avec 7 posts

Un nouveau look : une couleur juste après la repousse des cheveux, c’est possible !

Après une chimio, les cheveux ne repoussent pas toujours comme on l’aurait souhaité ! En ce qui me concerne, ils étaient frisés et « poivre et sel ». Et quand ils sont plus sel que poivre, vous prenez dix ans d’un coup et votre entourage vous le clame haut et fort. La question que l’on se pose alors est : quand est ce que je vais pouvoir faire une couleur ?

Des nuits fraîches avec Noxacool

Nous venons de découvrir un nouveau site ami, NOXACOOL, un site de vente en ligne de lingerie de nuit, très particulière…
Toutes celles qui sont passées par la chimio ont eu le privilège de découvrir les fameuses « bouffées de chaleur »…

Le riz, un remède contre les effets de la chimiothérapie

Je déteste la chimio!!

Au bout de 3 ans de traitement, je ne m’y suis toujours pas habituée! Je déteste les effets de la chimio, la fatigue intense, les nausées, la diarrhée… Mais depuis quelques mois, j’ai découvert par hasard un remède intéressant et 100% naturel.

Le sport face au cancer

Je suis en traitement depuis un an ; je n’ai jamais vraiment arrêté le sport mais j’ai fortement ralenti, avec l’usure et la fatigue de la chimio. J’ai compris il y a environ 1 mois, que cela me manquait vraiment, en rentrant du ski. Après une semaine de ski, je me sentais en forme, « dérouillée » et toute légère (tout est relatif, bien sûr… et mes petites rondeurs subsistent…).

J’accepte difficilement et avec le temps…

Longtemps je ne dis rien à personne, sauf à C. et à mes parents… mais je ne leur dis pas tout… Pourtant la date de ma première chimio approche. J’éloigne mes enfants, ils ne savent toujours pas, je ne veux pas qu’ils sachent… Je les envoie loin pour qu’ils ne s’aperçoivent de rien.

1 an de chimio, quel drôle d’anniversaire…

Ce mois d’avril est difficile pour moi : je vais « fêter » mes 1 an de chimio. Il y a 7 ans, à la même époque, je voyais le bout du tunnel. Aujourd’hui, je n’ai plus de porte de sortie, c’est le traitement à vie, ou alors… On ne s’habitue pas facilement à cette idée!

La chute des cheveux : une étape moins difficile que prévue

Si j’ai bien vécu cette étape, c’est peut être parce que je savais que c’était du provisoire. « J’allais pouvoir repeigner mes cheveux d’ici quelques mois ». Contrairement à la perte de mon sein, que j’ai perdu à vie.