enfants

Ce tag est associ avec 8 posts

Des livres pour les enfants malades à l’Hôpital de Bayonne Côte Basque

Noël avant l’heure ! Les rênes du Père Noël sont en route pour nous accompagner mardi 24 novembre à 14 H pour la remise de livres destinés aux enfants du service Pédiatrie de l’Hôpital de Bayonne en présence de la coordinatrice Madame Armendaritz, Cendrine Présidente de l’Association, Tania animatrice et bénévole de notre atelier couture […]

Noël avant l’heure !

Les rênes du Père Noël sont en route pour nous accompagner mardi 24 novembre à 14 H pour la remise de livres destinés aux enfants du service Pédiatrie de l’Hôpital de Bayonne .

Nos Bénévoles ont du cœur !

Nos bénévoles et le Père Noël : En plus de la conception de chapeaux, casquettes offerts aux enfants du service Pédiatrie de l’Hôpital de Bayonne, des Doudous sont en préparation pour leurs être offerts pour Noël en collaboration avec le Père Noël bien sûr !

Amitié et poésie : un rayon de soleil dans la grisaille du cancer

Que te dire…
Que je suis très impressionné par la façon que tu as de rester maman, épouse, amie et femme avec une force assez déconcertante…

Que je pense que ça doit être parfois difficile d’arriver à ne pas vivre qu’en pointillé entre des résultats médicaux et des bulletins chiffrés…

Comment parler du cancer à ses enfants? Condidences aux parents

Lorsque le cancer vous tombe dessus et que vous avez de jeunes enfants, à la difficulté de la maladie, s’ajoute celle du dialogue avec les enfants. Nicole Landry Dattée, psychanalyste et Marie France Delaigne Cosset, médecin anesthésiste, ont écrit ensemble un petit livre qui explique en quelques pages comment s’y prendre avec ses enfants : « Il faut parler… savoir. Pourquoi faut-il leur parler? Quand doit-on le faire? Comment leur dire? Les erreurs à ne pas commettre ».

J’accepte difficilement et avec le temps…

Longtemps je ne dis rien à personne, sauf à C. et à mes parents… mais je ne leur dis pas tout… Pourtant la date de ma première chimio approche. J’éloigne mes enfants, ils ne savent toujours pas, je ne veux pas qu’ils sachent… Je les envoie loin pour qu’ils ne s’aperçoivent de rien.

Continuer à rire et s’amuser

Depuis que j’ai réussi à sortir la tête de l’eau, je vis PRESQUE normalement…
Il y a 1 an, le médecin m’a annoncé que je récidivais, ou plutôt que « ma maladie se réveillait » et qu’en fait je n’avais sans doute jamais été vraiment guérie…
Après 7 ans de bonheur et de joie de vivre, sans vraiment m’être jamais inquiétée d’une éventuelle récidive, cela a été TERRIBLE ! C’était comme dans Astérix et Obélix, j’ai eu l’impression que « le ciel me tombait sur la tête »

Merci

Enfin, le traitement est derrière moi … il faut que je vous dise :
Merci !
Ma reconnaissance est à la mesure de mon amour de la vie : immense!