traitement

Ce tag est associ avec 5 posts

Le sport face au cancer

Je suis en traitement depuis un an ; je n’ai jamais vraiment arrêté le sport mais j’ai fortement ralenti, avec l’usure et la fatigue de la chimio. J’ai compris il y a environ 1 mois, que cela me manquait vraiment, en rentrant du ski. Après une semaine de ski, je me sentais en forme, « dérouillée » et toute légère (tout est relatif, bien sûr… et mes petites rondeurs subsistent…).

Je vais perdre mes cheveux : j’anticipe

J’ai choisi de porter une perruque : il fallait qu’elle corresponde à ma personnalité. Je me suis rendue dans un centre spécialisé et le coiffeur m’a très bien conseillé. Il a mémorisé mon visage ainsi que la coupe que j’avais, et a fait de multiples essayages (bonne couleur, bonne longueur … etc…). Sur ses conseils, il m’a semblé judicieux de raccourcir ma coupe avant de perdre mes cheveux.

Continuer à rire et s’amuser

Depuis que j’ai réussi à sortir la tête de l’eau, je vis PRESQUE normalement…
Il y a 1 an, le médecin m’a annoncé que je récidivais, ou plutôt que « ma maladie se réveillait » et qu’en fait je n’avais sans doute jamais été vraiment guérie…
Après 7 ans de bonheur et de joie de vivre, sans vraiment m’être jamais inquiétée d’une éventuelle récidive, cela a été TERRIBLE ! C’était comme dans Astérix et Obélix, j’ai eu l’impression que « le ciel me tombait sur la tête »

1 an de chimio, quel drôle d’anniversaire…

Ce mois d’avril est difficile pour moi : je vais « fêter » mes 1 an de chimio. Il y a 7 ans, à la même époque, je voyais le bout du tunnel. Aujourd’hui, je n’ai plus de porte de sortie, c’est le traitement à vie, ou alors… On ne s’habitue pas facilement à cette idée!

La chute des cheveux : une étape moins difficile que prévue

Si j’ai bien vécu cette étape, c’est peut être parce que je savais que c’était du provisoire. « J’allais pouvoir repeigner mes cheveux d’ici quelques mois ». Contrairement à la perte de mon sein, que j’ai perdu à vie.